Réserver un Hôtel en Corse

MaCorsica.com
Guide des vacances en Corse

Accueil

SARTÈNE

SARTÈNE


Sartène est une située dans le département de la Corse du Sud. Jusqu'en 1848, le nom officiel était en italien : Sartena. Capitale de la Rocca, Sartène a le rang de sous-préfecture de Corse-du-Sud.

Sartène : « la plus Corse des villes Corses ». La raison ? Sartène est toujours restée fidèle aux traditions Corses, comme le montre la procession du Catenacciu le vendredi Saint.

La commune de Sartène est la plus grande de Corse : sa superficie est de 200 km2. Elle s’étend de Cala d’Arana (au nord) et va jusqu’au rocher de Roccapina

Sartène possède aussi un domaine de 2600 hectares de vignes bénéficiant de l’appellation AOC.

Le vieux pont d’A Scaledda est la porte d’entrée de la ville, vous vous promènerez dans ce dédale de vieilles maisons accrochées à la colline, de ruelles pavées se terminant en escaliers et de placettes ombragées,vous y trouverez le buste de l’emblématique « Père de la Patrie Corse »  : Pascal Paoli.cette place et les rendez vous des habitants pour discuter politique notamment.
L’église Sainte Marie. En rentrant, vous apercevrez sur la gauche la lourde chaîne et la croix utilisées pour le périple du Catenacciu (qui symbolise la montée du Christ au calvaire). Sur la droite, vous verrez la statue du Christ qui sert aussi lors de la procession.
L’Echauguette : c’est une tour génoise du 16ème siècle qui a été construite sur les bases d’une ancienne tour médiévale. Elle possède des murs très épais et des meurtrières. On y voit toute la vallée de Rizzanese.
A une vingtaine de minutes de Sartène en direction de Porto Vecchio, avant d’emprunter le « tournant de l’extrême sud » : un point de vue sur la crique de Roccapina et en contrebas se dessine la forme surprenante d’un lion qui semble surveiller la mer.Sartène est  située dans le département de la Corse du Sud  l. Jusqu'en 1848, le nom officiel était en italien : Sartena. Capitale de la Rocca, Sartène a le rang de sous préfecture de Corse du Sud.

Sartène : « la plus Corse des villes Corses ». La raison ? Sartène est toujours restée fidèle aux traditions Corses, comme le montre la procession du Catenacciu le vendredi Saint.
La commune de Sartène est la plus grande de Corse : sa superficie est de 200 km2. Elle s’étend de Cala d’Arana (au nord) et va jusqu’au rocher de Roccapina !
Sartène possède aussi un domaine de 2600 hectares de vignes bénéficiant de l’appellation AOC.
Le vieux pont d’A Scaledda est la porte d’entrée de la ville, vous vous promènerez dans ce dédale de vieilles maisons accrochées à la colline, de ruelles pavées se terminant en escaliers et de placettes ombragées,vous y trouverez le buste de l’emblématique « Père de la Patrie Corse »  : Pascal Paoli.cette place et les rendez vous des habitants pour discuter politique notamment.
L’église Sainte Marie. En rentrant, vous apercevrez sur la gauche la lourde chaîne et la croix utilisées pour le périple du Catenacciu (qui symbolise la montée du Christ au calvaire). Sur la droite, vous verrez la statue articulée du Christ qui sert aussi lors de la procession.
L’Echauguette : c’est une tour génoise du 16ème siècle qui a été construite sur les bases d’une ancienne tour médiévale. Elle possède des murs très épais et des meurtrières. On y voit toute la vallée de Rizzanese.
A une vingtaine de minutes de Sartène en direction de Porto Vecchio, avant d’emprunter le « tournant de l’extrême sud » : un point de vue sur la crique de Roccapina et sur en contrebas se dessine la forme surprenante d’un lion qui semble surveiller la mer, tourné vers la tour génoise.
Le Lion de Roccapina. ce fameux Lion de Roccapina en granit rose qui garde l’entrée Sud du Sartenais Valinco
Les 2 plages de sable les plus connues du Sartenais : la Plage d’Argent et celle d’Erbaghju. Elles sont implantées dans un paysage très naturel de dunes couvertes de genévriers et de maquis.

Les 2 plages de sable les plus connues du Sartenais : la Plage d’Argent et celle d’Erbaghju. Elles sont implantées dans un paysage très naturel de dunes couvertes de genévriers et de maquis.




.

© 2019 Tous droits réservés. MA CORSICA .